Genzyme - cancer de la thyroïde - Femme souriante

Cancer de la thyroïde

France
Le cancer de la thyroïde est le plus fréquent des cancers des glandes endocrines. Son taux de guérison dépasse 90% et les récidives sont peu fréquentes.

A propos du cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde est une tumeur ou un développement incontrôlé de cellules dans la glande thyroïde. La plupart des grosseurs, ou nodules, présentes sur la glande thyroïde sont bénignes, mais environ 5% d’entre elles peuvent être malignes et doivent être traitées1.

Le cancer de la thyroïde le plus fréquent est le cancer « différencié », papillaire ou folliculaire, qui représente 80 à 85% des cas. Son traitement consiste en l’ablation totale de la thyroïde (thyroïdectomie), souvent complétée par l’administration d’iode radioactif. L’iode radioactif permet de:

  • Détruire les tissus thyroïdiens normaux qui peuvent subsister après la chirurgie,
  • Traiter les cellules cancéreuses restantes qui ont échappé à la chirurgie ou qui n’ont pas été retirées,
  • Faciliter la surveillance ultérieure avec les examens de contrôle.
Genzyme – Brant Cancer de la thyroïde – maladie rare

Pour que l’iode radioactif puisse pénétrer dans les cellules thyroïdiennes (thyréocytes) et les détruire, il faut augmenter le taux de TSH. Cette augmentation s’obtient:

  • soit par un sevrage en hormones thyroïdiennes, ce qui conduit le patient à être en hypothyroïdie, un état souvent mal vécu parce qu’il provoque un ralentissement de l’organisme avec des symptômes de fatigue, frilosité, prise de poids, constipation, difficultés à se concentrer, crampes musculaires et peau sèche.
  • soit par l’administration d’une TSH recombinante humaine issue de la biotechnologie qui augmente le taux de TSH sans nécessiter l’interruption du traitement quotidien en hormones thyroïdiennes.

Suite au premier examen de contrôle, lorsque la thyroglobuline sous TSH élevée est indétectable et que l’échographie du cou est normale, le risque de rechute est faible. Des récidives peuvent cependant survenir parfois à distance d’un traitement initial. Il est donc important de poursuivre les examens de contrôle, et de maintenir un suivi régulier aussi longtemps que le médecin le jugera nécessaire. En effet, plus les rechutes sont dépistées précocement, meilleures sont les chances de les traiter avec succès.

Pour plus d’informations:

  • Vivre sans thyroïde : association de patient reconnue d’intérêt général qui œuvre pour défendre au mieux les intérêts des patients atteints de dysfonctionnements thyroïdiens, et pour une meilleure connaissance et prise en charge des maladies thyroïdiennes. L'association gère également un forum de discussion et d'entraide, pour permettre aux patients de trouver des informations, du soutien et des échanges d'expérience.
References
  1. Recommandations de la Société française d’endocrinologie pour la prise en charge des nodules thyroïdiens. Presse Med. 2011 ; 40 : 793-826
Dernière mise à jour: 03/03/2015
Contactez-nous

Genzyme S.A.S.
33/35 boulevard de la Paix
78100 St-Germain-en-Laye
France
Tel: +33 1 30 87 25 25
Information Médicale: 0 825 801 403 (0,15€ TTC/min)

Email
Cancer de la thyroïde
8 500

nouveaux cas par an en France2

12
infoBox